Air Algérie : Le moteur d’un Boeing 767-800 explose en plein vol

Un avion de la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, assurant la liaison entre Médine en Arabie Saoudite et Annaba en Algérie, a frôlé la catastrophe, ce lundi 2 décembre. En effet, un réacteur de Boeing 767-800 d’Air Algérie a pris feu en plein vol obligeant le commandant de bord à atterrir en urgence à l’aéroport du Caire en Égypte.

En effet, un problème technique survenu dans l’un des moteurs d’un Boeing 767 de la compagnie nationale a fait exploser le réacteur, une heure et demie après le décollage de l’avion de l’aéroport du Médine en Arabie Saoudite.

L’avion avait décollé de l’aéroport international de Médine et était contraint de se poser en urgence quelques moments plus tard. L’appareil est encore cloué au sol à l’aéroport international du Caire. Alors que les 140 passagers qui étaient à bord du Boeing 767-800 d’Air Algérie ont vécu, des moments de panique, à la suite de l’explosion du moteur.

La direction d’Air Algérie s’explique

La direction de la compagnie aérienne nationale s’est exprimée quelques heures seulement après l’incident. « Suite à un problème technique survenu sur le vol AH 4411 reliant Médine (Arabie saoudite) à Annaba (Algérie), l’équipage a pris la décision – après 1h30 de vol – de se poser au niveau de l’aéroport du Caire (Égypte) pour inspection, et ce, en application des procédures de sécurité aérienne afin de vérifier l’état et la nature du problème », indique un communiqué d’Air Algérie.

« Il est à noter que, ni la sécurité des passagers, ni celle du vol n’ont été mises en danger, » rassure la même source. La direction d’Air Algérie affirme également que « les équipes de la Compagnie sont entièrement mobilisées et les dispositions sont prises pour le réacheminement des passagers vers leur destination finale »

Laisser un commentaire