Algérie Covid19: Derrière le manque d’oxygène il y a une pénurie d’anticipation

Les images insoutenables sur les réseaux sociaux des patients atteints du Covid agonisants dans les hôpitaux du pays par manque d’oxygène ont touché au plus profond les citoyens algériens.

En effet devant ce manque de réalisme du  gouvernement face à cette pandémie a laissé des milliers d’algériens et leur famille dans une détresse incommensurable.  Les hôpitaux  algériens  déjà si fragiles dans leur infrastructures ont été incapables d’apporter une solution aux malades tant le manque de moyens et d’effectifs et criant.

Derrière ce manque d’oxygène c’est tout un ministère qui a manqué à sa responsabilité et pourtant il a eu plusieurs mois pour s’organiser et palier au plus urgent. On a vu le résultat  et les ravages du manque d’oxygène au Brésil, en Inde puis en Tunisie. Mais au lieu de faire un audit des capacités et des équipements du secteur et palier au défaillance, ce ministère est resté le bec dans le sable en se bornant à répéter que tout va bien.

Face à cette léthargie le brave peuple algérien a du s’organiser et faire appel aux dons des patriotes d’Algérie et d’ailleurs pour équiper les hôpitaux public de générateurs d’oxygène pendant ce temps un organisme nommé l’ARAV avertisait les médias pour ne pas trop se focaliser sur la détresse des citoyens!

Idir Aït Ali