HIRAK 2eme anniversaire

Le deuxième anniversaire du Hirak connaît le retour des marches populaires dans plusieurs villes du pays. Tôt ce matin du 22 février, à Bouira, Bejaïa, Tizi Ouzou, Mostaganem, Mila, Alger, Tizi Ouzou… des rassemblements et des marches ont commencé.

Ainsi, à Bouira, des dizaines de personnes ont commencé à battre le pavé. Les marcheurs scandent les slogans chers au Hirak. « Dawla madania, machi askaria » (Etat civil, pas militaire) a longuement retenti dans la Grande rue de la ville de Bouira.

A Bejaïa, les manifestants se rassemblent devant la Maison de la culture. Ils arrivent par dizaines et commencent à se mettre dans l’ambiance du Hirak, avec les slogans antisystème. Quant à Tizi Ouzou, ce sont les avocats qui ont ouvert le bal avec une marche qui est partie de la Cour de Tizi Ouzou. Ils ont été rejoints, lors de leur parcours, par d’autres citoyens.

A Mostaganem, dans l’ouest du pays, des dizaines de personnes se sont rassemblées très tôt. Elles réclament un Etat de droit ainsi que le départ du système. Mila aussi a connu une marche dès le matin. Une foule a investi le centre-ville pour crier son ras-le-bol de la situation actuelle. A Sidi Bel Abbès, des dizaines de citoyens se sont rassemblés pour exprimer leur mécontentement. Ils revendiquent également la libération de tous les détenus.
Alger sous état de siège

Par ailleurs, à Alger, plusieurs groupes de jeunes essayent de s’organiser pour défiler en ce deuxième anniversaire du Hirak. La capitale est quadrillée par un dispositif policier impressionnant, déployé dès les premières heures de la matinée dans le centre-ville. Du haut de la rue Didouche jusqu’à la Grande-Poste, des véhicules des forces de sécurité, dont des fourgons cellulaires, sont stationnés.

A l’heure où nous mettons sous presse, plusieurs arrestations ont eu lieu du côté de la mosquée Larbi Tebessi à El Hama. D’autres interpellations ont été signalées à la rue Hassiba Ben Bouali. A Alger-centre, Rouisseau et Belcourt, des groupes des marcheurs ont commencé à s’ébranler.