Hirak: 39eme vendredi, les algériens toujours mobilisés

 

Le mouvement populaire toujours intense, les algériens restent mobilisés.

Les manifestations ont débuté , comme tous les vendredis depuis le 22 février, dans la capitale Alger. La foule de manifestants a grossit progressivement depuis la matinée au niveau des principales rues et places la grande poste, Maurice Audin et Didouche Mourad. Les manifestants ont scandé et et brandi des slogans avec des  revendications chères au Hirak dont le rejet de l’élection présidentielle et la libération immédiate et sans conditions des détenus d’opinion.

Même ambiance dans les autres villes du pays, Oran, Constantine, Béjaia, Bouira, Annaba, Mostaganem et Tizi Ouzou et Tlemcen. Les  conditions climatiques (pluie, grêle et vents) n’ont pas dissuadé les algériens de réinvestir les rues ce vendredi et rien ne semble faire flancher la mobilisation populaire.

La prochaine échéance des présidentiels devant se tenir le 12 décembre est dénoncée comme les 5 candidats ainsi que leurs partisans et l’administration et l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE).

Laisser un commentaire