Huile de table: la perturbation causée par les commerçants au détail

ALGER – La perturbation dans l’approvisionnement en huile de table, constatée sur le marché national durant les dernières semaines, est due aux commerçants détaillants qui refusent de se faire facturer leurs achats auprès des grossistes et des producteurs, a indiqué à l’APS, le président de la Fédération nationale de l’agroalimentaire (FNA), Khaled Belbel.

Le responsable de l’organisation patronale, affiliée à la Confédération algérienne du patronat (CAP), a expliqué que “les commerçants au détail ont causé cette pénurie des huiles de table sur le marché” en prétextant la rareté de ces produits au niveau des grossîtes et des producteurs.

Selon lui, la raison “réelle” de cette perturbation est due au “refus” de ces commerçants d’appliquer les directives des services du ministère du Commerce instaurant “l’obligation” de facturation sur toutes les transactions réalisées par tous les acteurs du marché, “à tous les niveaux”.

Ce système de facturation est considéré “pénalisant” par les commerçants au détail vu que les transactions facturées sont “imposables”, a précisé M. Belbel qui a ajouté que les détaillants estiment que leur marge

bénéficiaire est “négligeable” s’ils achètent avec des factures les huiles dont le prix est plafonné par l’Etat.

APS