JO 2020 – 7e journée : Entame réussie pour Khelif et Lahoulou

La 7e journée des Jeux Olympiques de Tokyo, disputée ce vendredi, a été prolifique pour la boxeuse Amel Khelif (60 kg) et au hurdler Abdelmalik Lahoulou (400m haies). De leur côté, les autres représentants algériens ont raté leurs sorties.

Pour sa première apparition sur le ring tokyoïte, Amel Khelif, a parfaitement rempli sa mission. Opposée à une vieille connaissance, à savoir, la Tunisienne, Mariem Homrani, la pugiliste algérienne a parfaitement négocié son premier combat en s’imposant avec l’art et la manière (5-0).

En quart de finale, prévu mardi prochain (02h35 algérienne), l’Algérienne croisera les gants avec l’Irlandaise Kellie Anne Harrington.

Lahoulou est en demi-finales

À l’image de Khelif, Abdelmalik Lahoulou a également très bien débuté ces joutes. Sur son épreuve de prédilection, le 400m haie, le hurdler de 29 ans a pris la 3e place de la 1ère série (48.83) derrière le Qatari A. Samba (48.38) et le Brésilien A. Santos (48.42). Avec chrono, Lahoulou passe en demi-finale et réalise par la même occasion sa meilleure performance de l’année.

Dimanche prochain, le natif de Jijel tentera de décrocher une place en finale, tout comme il l’avait fait à Doha lors des Mondiaux 2019. Lahoulou, 19e mondial, s’élancera dans la 3e série, à 13h25 (algérienne), aux côtés de Kyron Mc Master (4e mondial), des Iles Vierges Britanniques, ainsi que de l’Estonien Rasmus Magi (8e mondial).

Asselah, Bouchicha, Sahnoune et Melih out

En revanche, cette 7e sortie dans les jeux nippons a été moins prolifique aux quatre autres algériens, Sonia Asselah, Hichem Bouchicha, Oussama Sahnoune et Amel Melih, en l’occurrence.

Qualifiée pour ces joutes grâce au quota réservé à l’Afrique, la judoka Asselah (+78 kg) s’est inclinée, par Ippon, face à l’Ukrainienne Kalanina Yelyzaveta.

Au 3000m steeple, Bouchicha, unique représentant algérien dans cette épreuve après le forfait de Bilal Tabti, a raté la finale après avoir fini à la 15e place de la 1ère série avec un temps de 8:44.75.

Quant aux nageurs, Melih et Sahnoune, ils n’ont pas réussi à passer le cap des séries sur l’épreuve du 50m nage libre. Melih terminé à la 4e place de la 7e série avec un temps de 25.77, alors que Sahnoune a pris la 8e et dernière place de la 7e série avec un chrono de 22.61, bien loin de sa meilleure performance réalisée lors du championnat de France en 2019 (21.96).

Flissi en lice ce samedi

Dernier des huit boxeurs, qualifiés pour cette 32e édition des JO, à faire son entrée en lice, Mohamed Flissi (-52 kg) montera sur le ring ce samedi (3h48 algérienne). Pour ses 3e olympiades, le porte-drapeau algérien, exempt du premier tour, tentera de mettre à profit sa grande expérience face au Philippin, Carlo Paalam, afin de passer en quarts de finale.

Outre Flissi, il y aura également la sprinteuse, Loubna Benhadja, sur le 400m (01h32 algérienne), ainsi que le demi-fondiste, Yassine Hethat, sur le 800 (02h30 algérienne).

Mohamed Kermia – Radio Algérie Multimédia