Le Hirak entame son 9ème mois

Le mouvement populaire du 22 février a bouclé son huitième mois de mobilisation sans prendre aucune ride. Les nombreuses manœuvres qui l’ont ciblé continuellement depuis le début n’ont eu aucune ou peu d’incidence sur sa cohésion. La routine du quotidien ne l’a également pas atteint. Le mouvement s’affirme toujours avec force. Pour preuve il mobilise encore non pas le vendredi et le mardi seulement, mais d’autres jours de la semaine également. C’est ainsi que les robes noires, à l’appel de l’Union nationale des avocats d’Algérie, ont battu le pavé jeudi dernier. Une protestation nationale qui parait comme un signe annonciateur d’une forte mobilisation avant le rendez-vous hebdomadaire prochain qui coïncidera avec le 1er Novembre, date du déclenchement de la guerre de Libération nationale. Une date symbolique qui laisse présager une mobilisation grandiose.

Laisser un commentaire