Manque d’oxygène dans les hôpitaux : Les algériens se tournent vers la solidarité citoyenne

Touchée de plein fouet par la nouvelle vague de contaminations au Coronavirus depuis l’apparition du nouveau variant Delta, plusieurs Wilayas et ses structures hospitalières s’en remettent déjà à la solidarité citoyenne pour combler les lacunes en matières de disponibilité d’oxygène médical et d’autres équipements ou dispositifs médicaux devenus vitaux pour les malades.

Alors que la plupart  des hôpitaux du pays affichent complet depuis plus d’une semaine, on observe , qu’une campagne de solidarité a été lancée auprès l’ensemble des citoyens pour la collecte de fonds nécessaires à l’acquisition de générateurs d’oxygène, qui seront mis à la disposition des structures de santé.

« Le prix d’un seul générateur d’oxygène centralisé est estimé à environ 2 milliards de centimes. C’est pourquoi des collectifs et associations  lancent des appels aux dons en Algérie et au niveau de la diaspora à l’étranger.

D’autre part, certaines association lancent des appels à destination des opérateurs économiques et des commerçants  pour  fournir des concentrateurs d’oxygène portables, afin de les mettre à la disposition des hôpitaux, et dont le prix oscillerait entre 200 000 et 250 000 dinars pour chaque unité.