Plus de 40 interpellations à Annaba lors d’une manifestation hostile à la présidentielle

De nombreux citoyens ont été arrêtés à  Annaba suite à  une manifestation hostile à un rassemblement organisé par un groupe de personnes pour apporter leur soutien aux  élections  présidentielles. On dénombre plus de quarante interpellations. Les  citoyens de la ville d’Annaba se sont mobilisés pour dénoncer ce rassemblement qui constitue, pour eux, «un prolongement des semblants de manifestations en faveur du vote».

Les citoyens ont accusé «des relais de la police politique d’avoir tenté de recruter parmi les travailleurs d’El-Hadjar des manifestants contre la promesse d’une journée chômée, payée, rémunérée doublement». On fait état de cinq bus qui ont pris leur départ vers le centre-ville d’Annaba. A leur arrivée, ils ont été chahutés par des citoyens.

Plusieurs avocats se sont déplacés dans les commissariats pour retrouver les personnes interpellées et les assister. Le militant du Hirak bien connu à Annaba Yacine Boussefsaf figure parmi les personnes arrêtées.

Des citoyens ont également chahuté un rassemblement des pro-élections à Tlemcen, à Laghouat et à Tindouf,  Au fur et à mesure que la date de cette élection présidentielle massivement rejetée approche, la tension monte et le risque d’affrontements devient plus élevé.

Laisser un commentaire