Qualification CAN 2022: L’Algérie s’impose 5-0 face au Bostwana

Après le match nuls  face à la Zambie (3-3) jeudi 25 mars, l’Algérie était attendue contre le Botswana pour son dernier match des éliminatoires de la CAN 2021 (décalée à 2022).

Les camarades de Riyad Mahrez devaient gagner pour renouer avec la victoire et prolonger leur série de 23 matches sans défaite. Ils n’ont pas déçu  face au Botswana, les Verts ont régalé. Après une première mi-temps  hésitante, avec un seul but inscrit par Mehdi Zeffane sur  un coup franc de Riyad Mahrez repoussé par le gardien botswanais.

 

Agressifs et à la limite de l’anti jeu, les joueurs du Bostwana se sont regroupés en défense, et ont gêné considérablement le jeu des Verts. Même s’ils ont eu la première occasion d’ouvrir le score, après dix minutes de jeu, ils se sont contentés de garder leur moitié de terrain, sans trop s’aventurer dans la surface des Verts.

Face à un adversaire faible, les verts n’ont pas été  étincelants durant cette période, avec beaucoup de déchets dans leur jeu et d’occasions perdues.

En seconde mi-temps, l’équipe nationale a changé de visage, et réussi à briser  le mur botswanais, avec un pressing sur le porteur du ballon, et des contre attaques  incessantes et des tentatives de marquer. Une tactique qui a fini par payer, puisque Sofiane Feghouli a réussi à faire le break en reprenant de la tête un centre tir de l’insaisissable Mahrez (57’).

Le coaching gagnant de Belmadi

Ce deuxième but a  complètement libéré les Verts qui ont continué leurs assauts de l’excellent gardien du Botswana, qui a sauvé son équipe d’au moins cinq occasions de buts, et lui a évité un score beaucoup plus large.

La défense du Botswana n’a pas tenu longtemps, avant de fléchir. Le sélectionneur national Djamel Belmadi a bien senti le coup, en incorporant d’un coup Bounedjah, Boulaya et Belaili. Un coaching gagnant puisque Bellaili a tout de suite provoqué un penalty, transformé par Riyad Mahrez (63’), avant que Bounedjah marque le 4e but, après  avoir manqué deux fois  la cage adverse (72’).

Le Botswana, qui n’a pas montré grand-chose durant ce match à part l’agressivité de ses joueurs, a quasiment  baissé de rythme  en 2ème mi-temps. Les joueurs d’Adil Amrouche  ont multiplié les fautes et Boulaya  scelle  le  match  en inscrivant le 5e et dernier but pour l’Algérie, qui  confirme son rang de champion d’Afrique en titre.

A la fin du match Belmadi accompagné de ses joueurs ont rendu hommage au Président de la FAF Kheïreddine Zetchi qui ne se représentera pas à la prochaine présidence.